Freelance ou Auto Entrepreneur : Trouver des clients / Prospection

freelance auto entrepreneur trouver des clients prospection

Trouver des clients en freelance (notamment en auto entrepreneur) est très important. La prospection en freelance est complexe. La concurrence est parfois importante et un freelance n’est pas forcément un commercial né. Il doit connaître comment trouver des clients en freelance. Mon objectif dans cet article est de liste de manière la plus exhaustive possible tous les moyens de prospection pour trouver des clients en freelance.

J’ai mis cette liste de la méthode la plus efficace à la méthode la moins efficace selon mon expérience de 4 ans en freelance.

  • Faire son site Web/Internet vitrine de votre activité
freelance auto entrepreneur prospection trouver des clients faire son site internet vitrine

Cela paraît évidemment de nos jours de créer son site Internet. Cela aura plusieurs avantages. Le premier est que lorsque vous allez prospecter d’une manière ou d’une autres, vos prospects ou prescripteurs ou votre réseau vont aller sur Internet vous chercher sur Google. S’ils ne trouvent pas de site Internet, votre crédibilité va en prendre un coût. D’autres parts, un site Internet précisant votre offre va soit confirmer au prospects soit clarifier au prospects ce que vous faîtes. Le site Internet est votre principal vitrine.

Mon avis : de nos jours, être freelance sans site Internet est très préjudiciable. Le site Internet doit également être clair, beau et précis.

  • Faire du Référencement Naturel (SEO)
freelance auto entrepreneur trouver des clients prospection référencement naturel

Le référencement naturel est le fait de faire en sorte que son site Internet soit bien positionné sur Google sur des recherches pertinentes (qu’on appelle mots clés en SEO). Je suis convaincu, en tant que consultant SEO, de tout l’intérêt pour un freelance d’être bien placé sur le moteur de recherche Google. Il faut rechercher les recherches pertinentes et appliquer les bonnes pratiques de référencement naturel pour être bien placé. N’y voyez pas un moyen de vendre mes prestations mais le référencement naturel n’est pas facile à faire et il faut soit être bon dans ce domaine soit demander à un professionnel de le faire (ou au moins de vous aider). Je conseille à tout freelance de demander un audit SEO de leur site (cela coûte quelques centaines d’euros mais cela leur permettra de savoir ce qu’ils doivent faire pour optimiser leur site). Le SEO, s’il est bien fait, apporte pas mal de clients de manière récurrentes (tout dépend du secteur d’activité néanmoins). Je conseille d’essayer de se positionner sur les recherches locales et non trop généralistes (photographe lyon, webdesigner freelance lyon… et non photographe…).

Mon avis : étant consultant SEO, je me suis spécialisé dans le SEO car je pensais (et j’en suis toujours convaincu) que c’est le moyen le plus pertinent pour les entreprises de trouver des clients. Un freelance étant une entreprise, évidemment que c’est un excellent moyen de trouver des clients. Mais n’essayez pas de le faire tout seul car vous pensez que cela permettra d’économiser de l’argent car d’expérience que connaît peut de freelance capable de le faire efficacement seul (vous allez perdre votre temps).

  • Aller dans des networking professionnels
freelance prospection trouver des clients networking professionnels auto entrepreneur

C’est une excellent moyen de trouver des clients. Cela peut vous permettre de trouver directement des clients qui recherchent vos prestations (dans ce cas privilégiez des rencontres entre entrepreneurs, des réseaux d’entrepreneurs, des conférences…), mais cela peut aussi vous permettre de trouver des prescripteurs (les fameux freelances ou agences ou même entrepreneurs qui vous recommanderons). Pour ce deuxième cas, vous pouvez aller dans des networking, ou meetup de freelances, ou de professionnel du web ou de votre domaine… Les freelances qui réussissent disent tous que le réseau est le meilleur moyen de réussir.

Mon avis : Je conseille fortement de sortir de chez soi et d’aller dans ses networking. Vous y rencontrerez finalement peu de clients mais beaucoup de prescripteurs potentiels et de personnes qui font votre métier et qui vous recommanderons quant même. De plus, parler avec ses gens vous aidera à augmenter vos compétences, améliorer votre pitch, …

  • Se constituer un réseau de prescripteurs
freelance trouver des clients auto entrepreneur

Il s’agit d’aller plus long que de se constituer un réseau. Le réseau est un groupe de personne qui vous connaît. Le prescripteur est une personne qui connaît des clients potentiels. La différence c’est que vous vous rendez compte que la plupart des gens de votre réseau, même s’ils vous trouve très compétences et veulent vous aider, ne sont jamais en contact avec des clients potentiels et donc ne vous ramèneront jamais de clients. Un prescripteur lui est en contact avec ses prospects et pensera à vous. Cela peut être une freelance qui est dans un domaine proche, un entrepreneur qui est dans des réseaux professionnels où on lui parle des besoins des autres entrepreneurs, des agences qui travaillent avec des freelances (donc vous) en sous traitance… Pour ma part, je travaille avec des freelances qui ont besoin de mon domaine pour compléter leur prestations, d’agences qui me font travailler en sous traitance et de freelances à qui leur clients parlent d’un besoin dans mon domaine.

Mon avis : c’est mon principal moyen de trouver des clients et de loin, donc je ne pourrai que le recommander. Ce n’est pas facile de se constituer un réseau de prescripteur. Le meilleur moyen est de les rencontrer en physique lors d’événements de networking.

  • Créer du contenu dans votre domaine
freelance prospection trouver des clients créer du contenu dans son domaine auto entrepreneur

Il s’agit de créer du contenu via un blog par exemple. Vous pouvez faire votre blog sur votre site vitrine ou via un autre site. Vous optimisez idéalement vos contenus pour le référencement naturel pour être bien placé sur Google mais vous diffusez surtout vos contenus sur les réseaux sociaux. Cherchez selon votre activité les meilleurs réseaux sociaux pour les diffuser. En général, il faut privilégier Linkedin, Facebook, Instagram et les groupes Facebook liés à votre activité ou encore les groupes Facebook où sont vos clients. Le contenu peut être du texte, du podcast, de la vidéo, de l’infographie…

Mon avis : c’est un excellent moyen de montrer votre expertise. N’ayez pas peur de donner des informations. Plus vous donnerez d’informations, plus ceux qui les verront vous trouverons compétents et vous recommanderons auprès de clients.

  • Faire un blog dans le domaine
freelance trouver des clients prospection blog auto entrepreneur

Créer un blog, directement sur votre site vitrine ou sur un autre site, vous permettra de publier des articles sur votre domaine. Vous cherchez à optimiser les articles pour le SEO et à les publier sur les réseaux sociaux.

Mon avis : cela se rapproche de la méthode de créer du contenu dans votre domaine et je vous le conseille car cela amène de la notoriété et une image de personne compétente dans son domaine. Par contre, cela prend du temps.

  • Vendre de nouvelles choses à vos clients existants
freelance prospection trouver des clients vendre à des clients existants auto entrepreneur

C’est une excellent moyen de trouver des clients. On dit souvent qu’il est plus facile de vendre à des clients existants que de gagner un nouveau client. Bien sûr, cela dépend de votre activité mais il est souvent possible de vendre quelque chose de complémentaire à votre client. Par exemple, vous avez vendu un site Internet au client, et vous allez lui proposer un système de maintenance sous abonnement. Vous avez vendu la mise en place des campagnes Google Ads et vous lui proposer un suivi dans la durée…

Mon avis : on oublie trop souvent de vendre des services complémentaires à des clients existants. De plus, il vont accepter bien plus facilement que les nouveaux clients si vous avez un bon travail initial.

  • Relancer les anciens clients
freelance prospection trouver des clients relance les anciens clients auto entrepreneur

Vous aviez vendu une prestation au client il y a quelques temps. Vous pouvez réfléchir à lui proposer une prestation complémentaire. Cela rejoint un peu à vendre à un client existant sauf que vous revenez vers lui que plus tard pour un travail complémentaire, un suivi, ou le même type de travail si le client à un besoin récurrent. On peut aussi, sous certaines réserves, recontacter les clients que vous aviez géré en agence (attention à ce qui était écrit dans les contrats de travail notamment et attention à ne pas en abuser).

Mon avis : on oublie trop souvent cette technique qui est pertinente car le client vous connaît déjà, est normalement satisfait de votre travail et trouvera qu’il est plus logique et plus rassurant de retravailler avec vous.

  • Utilisez les réseaux sociaux (Linkedin, Facebook, Instagram…)
freelance trouver des clients prospection utilisez les réseaux sociaux auto entrepreneur

C’est un excellent moyen de trouver des clients. Les stratégies peuvent être nombreux. C’est une technique qui se couplent avec d’autres techniques comme la réalisation d’un blog, la relation presse, la réalisation de vidéos ou podcast… L’idée est d’améliorer votre notoriété auprès de clients potentiels ou de prescripteurs potentiels et de donner une image de personne compétente et qui est en réussite dans son domaine. Ensuite, soit vous avez une action proactive et prospectez les gens en les contactant soit vous attendez que les gens vous contactent. Chaque réseau à sa stratégie et il faudra des heures pour expliquer toutes les stratégies de community management.

Je donnerai l’exemple de Linkedin. Vous faîtes un profil Linkedin professionnel et vendeur, vous créer des contenus sur ce réseau (informations sur votre domaine, information sur votre activité, post d’humeur, questionnement sur votre domaine, vidéos de conseils, podcasts dans votre domaine, image d’événements (formations, meetup, conférences) que vous animez, créez des infographies ou illustration qui parlent de votre domaine…). Vous invitez des gens de votre réseau sur Linkedin, notamment des gens que vous avez vu lors de networking physique, vous discutez avec les gens qui vous like et commentent vos posts, vous commentez les posts des gens pertinents, vous contactez les gens qui regardent votre profil. Ensuite, vous nouez des conversations personnalisées avec eux via la messagerie puis essayez de les rencontrer dans la vraie vie (via un café ou une rencontre dans un événement…) ou vous définissez un rendez-vous téléphonique…

Mon avis : c’est un excellent moyen de trouver des clients. Cela prend du temps et cela demande beaucoup d’investissements. Cela doit être couplé avec d’autres moyens (blog, conférences, rencontre physique…). C’est un travail à long terme.

  • Se rapprocher des autres freelances de votre domaine
freelance trouver des client prospection se rapprocher des autres freelances de votre domaine auto entrepreneur

On pourrait croire que les freelances de votre domaine sont des concurrents et qu’il faut les éviter comme de la peste. Pour certains, peut être. Mais pour la plupart si vous avez un caractère agréable et que vous montrez que vous ne les prenez pas pour des concurrents mais des collègues, vous allez nouer de bonnes relations. Et ses « collègues », en plus de vous aider à monter en compétences, peuvent vous amener des clients. Les raisons peuvent être diverses : ils n’ont pas le temps ou l’envie de gérer un client et ils vous recommanderont, ils n’ont pas les compétences pour gérer ce client et justement vous vous avez cette compétence…

Mon avis : on oublie trop ce moyen. J’ai des « prescripteurs » qui sont justement des freelances de mon domaine qui sont parfois bookés et n’ont pas le temps de gérer certains clients ou qui savent que je gèrerai mieux un client qu’eux veulent refuser (car petit client, car domaine qui ne leur plaît pas,…).

  • Recommandation de vos clients
freelance trouver des clients prospection recommandations clients auto entrepreneur

Il s’agit soit d’inciter les clients à vous recommander auprès de leur connaissance soit d’attendre que tout naturellement les clients vous recommandent sans que vous en faîtes la demande. La méthode de demander de la recommandation cliente est très connue dans le milieu commercial mais finalement peu utilisé dans le freelancing. On a tendance à ne pas demander et attendre que le client recommande naturellement. Dans certains domaines d’expertise, il est plus facile d’être recommandé que d’autres.

Mon avis : ce n’est pas la méthode que j’utilise le plus. Je ne demande jamais de recommandation. Il m’arrive que mes clients me recommandent auprès d’autres entreprises mais dans le domaine du SEO, ce n’est pas forcément un réflexe.

Mon avis : C’est un bon moyen de trouver des prescripteurs agence et je préconise les rencontres physiques ou au pire les appels téléphoniques courts.

  • Dire à votre réseau que vous êtes freelance
freelance prospection trouver des clients dire à son réseau qu'on est freelance auto entrepreneur

Ceci est surtout quand vous vous lancez. Mais parfois c’est aussi après. On a souvent tendance à dire qu’on se lance en freelance qu’à un cercle restreint de personnes de son réseau. Et on se fait une idée de ce que chacun peu nous apporter comme clients. Hors, on se trompe parfois. Ce n’est pas parce qu’une personne de votre réseau est agriculteur qu’il ne va pas connaître une personne souhaitant créer son site Internet. Cela ne mange pas de pain de dire à tout son réseau qu’on est freelance et le domaine d’expertise.

Mon avis : pour ma part, cela ne m’a pas aider mais ne connaît pleins de monde qui ont régulièrement des prestations et qui ont eux leurs premières prestations grâce à leur réseau.

  • Participer à des forums internet ou groupe Facebook

Vous pouvez répondre aux questions et participer à des forums internet ou groupe Facebook. Il faut se focaliser sur des forums ou groupes Facebooks qui parlent de votre domaine. Cela peut vous amener des clients directement ou via des recommandations car des gens qui lirons ce que vous écrit peuvent vous recommander auprès d’autres personnes. Sur ses supports il est aussi peu rare de voir des prospects ayant un besoin dans votre domaine de demander des contacts de professionnels et vous n’aurez qu’à répondre (en espérant que vous ne soyez pas trop nombreux à répondre car parfois la concurrence est très forte).

Mon avis : c’est un moyen intéressant, notamment pour les groupes Facebook.

  • Contacter des agences

Je parle ici d’agence web ou d’agences de communication ou d’agence de création de site Internet ou d’agence événementiel… Il s’agit d’agences qui soient vendent ce que vous faîtes mais peuvent avoir besoin de travailler ponctuellement avec un freelance soit qui vendent mais sous traite la prestation à un freelance (car ils n’ont pas l’expertise en interne) soit qui ne vendent pas ce type de prestation et peuvent vous recommander si un besoin se fait sentir (avec ou sans commission demandée). Cela peut être des agences locales (de votre ville ou de votre région) ou éloignés (ailleurs en France).

Pour les contacter, il y a plusieurs manières :

  • le mail : l’inconvénient c’est qui reçoivent tellement de mails de ce genre qu’ils ne regardent souvent pas le mail. Je déconseille ce moyen même s’il peut marcher
  • le téléphone : je conseille dans ce cas de faire un pitch très court car il n’auront pas le temps ni l’envie de vous entendre présenter votre activité pendant plusieurs minutes. Un pitch de quelques semaines : « je suis freelance en X, travaillez-vous avec des freelances dans ce domaine ? »…). Si c’est le cas, ils vous dirons d’envoyer un mail à une personne spécifique. Je conseille ce moyen car les freelances sont bien moins nombreux à faire comme cela.
  • Les réseaux sociaux : il s’agit de contacter des personnes de l’agences sur Linkedin surtout. Cela peut se tenter mais le résultat est aléatoire.
  • Les rencontres physiques : vous voyez une personne d’une agence dans un networking, demandez lui s’ils travaillent avec des freelances de votre domaine ou demandez lui de vous mettre en relation avec la personne en charge de la relation avec des freelances. Où encore l’agence organise un événement pour les entrepreneurs, vous y allez et profitez de l’occasion pour leur demander s’ils travaillent avec des freelances dans votre domaine. Ce moyen est très pertinent car le contact physique vous donnera un gros avantage par rapport aux nombreux freelances essayant par mail ou les réseaux sociaux
  • Faire des webinars / conférences / meetup / des formations en école sur son domaine

Il s’agit de faire se mettre soi-même en avant, de montrer son expertise auprès d’un public. Cela peut permettre d’acquérir directement des clients auprès du public présent. Cela permet aussi de se faire un notoriété et une image (auprès des participants ou sur les réseaux sociaux (suite à des posts que vous postez ou que d’autres posts) et donc de ramener des prospects qui vous ont connu par ce moyen.

Mon avis : c’est un moyen à ne pas négliger. En effet, une personne qui organise des webinars ou conférences ou meetup ou formations dans son domaine sera vu comme un expert ! Dans la réalité ce n’est pas forcément le cas car n’importe qui peut le faire et parfois ce sont plutôt des juniors qui font cela pour se faire connaître. Mais cela donne de la crédibilité même si on peut remettre en cause parfois ce qu’ils peuvent y dire. Je conseille donc ce type d’actions, surtout si vous avez un bonne capacité oratoire et une bonne qualité relationnelle.

  • Les plateformes de freelance

Il existent de nombreuses plateformes de freelance, certaines généralistes et d’autres spécialisées (notamment dans l’informatique, la graphisme ou la rédaction). Elles peuvent permettre de se lancer en trouvant ses premières missions ou d’avoir un complément de rémunération en plus des missions trouvées d’une autre manière.

Mon avis : la plupart des plateformes de freelance n’ont soit pas ou peu de client et donc vos chances de trouver des prestations en vous inscrivant est faible ou nulle. De plus, la concurrence est forte et vous aurez souvent du mal à vous faire un place ou vous devez accepter des missions à des prix assez moyens voir faible. N’utilisez ce moyen que pour vous lancer ou en complément. La meilleure plateforme restent Malt.

  • Faire des articles sur d’autres sites internet et blogs

On parle aussi de guest blogging. Vous publiez un post sur d’autres blogs qui ont de l’audience. Cela vous amène de la notoriété et une bonne image de personne compétente dans son domaine et cela amène souvent à améliorer son référencement naturel.

Mon avis : cela peut être utile mais le résultat est aléatoire.

  • Aller dans des salons professionnels

Aller dans des salons professionnels peut être un moyen de trouver des clients. Il faut chercher des salons où vos clients potentiels peuvent soit être visiteurs soit exposer.

Mon avis : je n’ai pas personnellement bien exploité ce moyen mais j’en connais qui le font. Cela dépend aussi des domaines.

  • rentrer dans des réseaux d’entrepreneurs (payants ou non), réseau de femmes, bni ou équivalent, réseaux locaux…

Il existent de nombreux réseaux d’entrepreneurs. Cela peut être des réseaux géographiques ou liés au secteur d’activité ou au type d’entreprise ou des réseaux syndicaux (cgpme, medef) ou des réseaux privés payants ou non (BNI…). Ces réseaux où vous allez rencontrer d’autres entrepreneurs peuvent vous aider à y trouver soit des clients soit des prescripteurs.

Mon avis : étant co-organisateur d’un réseau de freelance sur lyonnais, je conseille de manière générale de rencontre des gens en physiques pour se créer un réseau de connaissances et de prescripteurs, et donc les réseau d’entrepreneurs font partie des moyens possibles.

  • Agents de freelances

Il existent des agents de freelances chargés de trouver des missions (moyenant commissions) aux freelance.

Mon avis : n’ayant jamais travaillé avec ce type d’agents et ne connaissant personne l’ayant fait, je ne peux pas vous donner mon avis. C’est un moyen assez marginal pour trouver des clients.

  • Répondre à des appels d’offres

Il s’agit de répondre seul ou avec d’autres freelances (ou avec des agences) à des appels d’offres publics pour des prestations dans votre domaines (ou qui nécessitent pour une partie de l’appel d’offres une expertise dans votre domaine).

Mon avis : je n’ai jamais fait cela. Je sais cela cela se fait. Je n’ai pas plus d’avis à vous donner.

  • Proposer un premier conseil gratuit à des prospects pour montrer son expertise et se faire connaître

Vous proposez de travailler gratuitement dans un premier temps, en espérant qu’il vous paie plus tard une fois qu’il sera convaincu de votre savoir-faire et de l’utilité de votre travail. Et au pire, cela vous fera de l’expérience.

Mon avis : J’ai mis ce moyen même si je n’aime pas l’idée de faire du travail gratuit. Je ne conseille de faire cette technique qu’en début d’activité. Vous n’avez pas ou peu de clients et vous voulez vous faire la main. Alors là oui vous pouvez le faire, sinon oubliez. Cela donnerai l’impression que vous n’arrivez pas à vivre de votre activité et que vous êtes prêt à tout pour trouver un client (ce qui donnerait l’impression que vous n’êtes pas bon dans votre domaine).

  • S’allier avec d’autres freelances pour vendre ensemble

Il s’agit de regarder les actions proches, de trouver des prestations avec qui vous avez un bon feeling et avec qui vous êtes complémentaire et de créer une offre complète à proposer à des prospects. Par exemple, vous êtes graphiste et vous vous alliez avec un développeur pour créer des sites Internet (vous faîtes le design et le développeur fera le code). Autre exemple, vous êtes un développeur et vous vous alliez avec un consultant SEO pour proposer aux clients des sites Internet optimisés pour le référencement naturel…

Mon avis : cela peut être une bonne idée. Il faut néanmoins bien choisir les freelances avec qui vous allier et tester sur un premier client. Le mieux est de faire en sorte que chacun reste freelance libre.

  • Faire des livres blancs

Vous proposer des livres blancs dans votre domaines, que vous promouvez sur votre site Internet qui doit avec par conséquent un bon travail constitué de prospects potentiels et vous pouvez aussi les promouvoir sur les réseaux sociaux. Ces livres blancs gratuits vous permettent de récupérer des emails (attention à RGPD) et vous pourrez ensuite les recontacter pour leur proposer des prestations.

Mon avis : cela dépend des secteurs et s’il existe beaucoup de livres blancs dans le domaine. Ce n’est pas la poule aux œufs d’or. J’ai tester et pour ma part cela n’a rien donné. Cela ne veut pas dire que cela ne marchera pas pour vous.

  • Faire des podcasts

Faire un podcast est un moyen à la mode de se faire connaître (notoriété) et de montrer votre savoir-faire si votre podcast est dans votre domaine d’activité. Je conseille le podcast si vous avez du temps et un peu de budget (il faut investir dans du matériel). Je conseille de faire un podcast idéalement en parlant vous-même de votre domaine au lieu d’interviewer d’autres personnes (vous pouvez aussi faire les deux).

Mon avis : cela se tente mais cela demande du temps et un peu de budget en matériel. Mais c’est clairement un moyen à la mode.

  • Faire des vidéos (Youtube…)

Vous créez une chaîne Youtube et vous publiez régulièrement des vidéos dans votre domaine (de conseils, astuces, témoignages, suivi de votre actualité, tuto…). Cela peut être un bon moyen de vous faire un notoriété et une image. Les vidéos sont de plus en plus appréciées et visibles sur les réseaux sociaux et sur Google.

Mon avis : cela peut être un bon moyen de se faire connaître et de montrer ses compétences. Cela prend par contre du temps et un peu de budget si vous voulez faire des vidéos de qualité.

  • Relation Presse

Il s’agit d’essayer de solliciter des médias print ou en ligne pour vous faire interviewer. Cela n’est pas forcément simple. Il faut soit que vous ayez un journaliste ou ayez un réseau dans le domaine soit que vous ayez clairement quelque chose très spécifique à dire qui puisse intéresser le client du média. Après, il faudra capitaliser sur ceci en mettre l’information sur les réseaux sociaux et sur votre site Internet.

Mon avis : cela peut être un excellent moyen de vous faire connaître et de donner une image de personne compétente et ayant réussi dans votre domaine. Par contre, il n’est pas facile de se faire interviewer.

  • Utiliser le mailing

Cela présuppose que soit vous avez déjà récolté des mails, notamment via un formulaire de contact de votre site Internet ou que vous avez acheté des mails ou autre moyen. Vous envoyez des mails à des potentiels prospects en vous vendant le mieux possible.

Mon avis : cette technique très utilisée dans le passé est devenu très aléatoire et le taux de réussite est faible. Cela peut se tenter mais le RGPD est passé par là d’une part et les gens aiment de moins en moins être sollicité de cette manière. Je ne suis pas fan de cette méthode.

  • utiliser la publicité en ligne (Google Ads, Facebook Ads…)

Cela peut être un bon moyen de trouver des clients à condition de bien connaître cette manière de faire sinon vous allez utiliser votre budget rapidement pour peu de résultat. Cela nécessite donc de bien apprendre à comment faire des publicités Google Ads et Facebook Ads efficaces et de bien trouver la cible.

Mon avis : vous pouvez tester ou vous faire aider par des professionnels. La réussite est aléatoire.

  • Site d’emploi : répondre aux demandent de cdi ou cdd et se proposer en freelance

La technique consiste à chercher les agences ou les entreprises qui cherchent une personne dans votre domaine mais qui voudraient l’embaucher en CDI ou CDD. Vous allez leur proposer d’effectuer le travail en freelance.

Mon avis : je n’ai pas de recul sur ce type de prospection mais il paraît que cela marche.

Autres conseils

  • proposer plusieurs prestations : au lieu de ne proposer qu’une offre (sur son site Internet ou lors d’un devis à faire au prospect), vous proposez plusieurs offres. Du coup, le client au lieu d’avoir le choix entre vous choisir ou choisir un autre prestataire aura le choix entre plusieurs offres de votre part. Cela augmente votre chance d’être choisi.
  • vérifier que les prestations correspondent à ce que demande les clients : n’hésitez pas à analyser et vérifier auprès du marché si vos offres correspondent au besoin. Vous pouvez vous tromper. Je conseille notamment d’appeler les prospects qui ne vous ont pas choisi et de leur demander la raison de leur choix, ils vous donneront des analyses pertinentes assez souvent et cela vous permettra d’adapter votre offre pour les prochains prospects.
  • bien choisir la cible et le prix en fonction de la cible (pas trop cher et pas trop peu cher) : se tromper de cible peut vous amener à l’échec. De plus, bien définir le prix est essentiel. Si le prix est trop bas, le prospect peut estimer que l’offre est trop bas de gamme. Si le prix est trop haut, vous serez peut être sous planté par la concurrence.
  • regarder ce que font les concurrents pour reprendre les bonnes pratiques : je ne parle pas de copier la concurrence mais de s’inspirer de ce qu’ils font de bien (dans les prospection, dans leur offre, dans leur pitch,…). Vous auriez tort de vouloir créer des pratiques innovantes que vous seul ne faîtes. Il n’y a pas de déshonneur à s’inspirer des autres.
  • se spécialiser dans un domaine : je fais partie de ceux qui pensent qu’on réussit bien mieux et bien plus vite si on se spécialise dans un domaine spécifique. En faisant cela, on va bien plus vite devenir très compétent dans ce domaine spécifique. De plus, les prospects ou prescripteurs vont bien plus facilement se rappeler de vous et vous considérer comme pertinent pour ce domaine. Vous voulez trouver un professionnel pour faire du Google Ads. Vous allez prendre un consultant webmarketing ou un spécialiste de Google Ads ? Bien sûr il faudra aussi comparer l’expérience mais à expérience équivalente le spécialiste sera plus crédible.
  • se différencier de la concurrence et étant différent (dans l’offre, dans la cible, dans le prix, dans le discours, dans les valeurs…)
  • analyser les échecs : un échec est un excellent moyen d’apprendre. On apprend plus des échecs que des réussites. Aucun freelance ayant réussite n’a jamais connu d’échec. L’échec fait partie du chemin vers la réussite. Seul celui qui n’a rien tenté n’aura pas d’échec. Par contre, il faut analyser chaque échec et ne pas faire les mêmes erreurs.
  • ne pas se décourager trop vite : réussir en freelance ne se fait pas en quelques jours. De plus, selon les freelances cela prend plus ou moins longtemps. Il faut se laisser du temps. Il faut toujours analyser pourquoi je ne suis toujours pas en réussite et comment je peux m’améliorer, mais il ne faut pas baisser les bras trop vite.
  • bien définir sa cible : si vous vous trompez des cibles (secteur d’activité, taille des entreprises, secteur géographique…) vous pouvez échouer.
  • fixer des objectifs : pour réussir en tant que freelance, il faut se fixer des objectifs. Cela peut être des objectifs de chiffre d’affaires, de nombre de clients, de contacts…
  • connaître ou apprendre les techniques de vente et de négociation
  • bien créer et s’entraîner à un pitch : c’est très important si vous avez des contacts physiques ou téléphonique lors de votre prospection, ce qui est souvent le cas. Un bon pitch fera toute la différence. C’est très important lors de rencontre physiques.
  • soigner son portfolio : cela dépend des secteurs. Dans les secteurs artistiques, avoir un portfolio sur sont site Internet et sur format PDF de très haute qualité par rapport aux concurrents vous donnera un avantage non négligeable.
  • Ne cherchez pas votre client idéal : certains freelances ne veulent travailler avec un client idéal. Il faut savoir travailler avec des clients qui ne font pas partie de votre idéaux, notamment au début.

Conclusion :

Trouver des clients en tant que freelance ou auto entrepreneur est essentiel. C’est la chose la plus important quand on est freelance. Ce n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire. Cela prend du temps, de l’énergie et il faut connaître les bonnes méthode. J’ai essayé de vous donner toutes les meilleurs méthodes, de les classer et de vous faire mon retour d’expérience. Je vous dirai néanmoins que vous devez idéalement tout essayer par vous-même car ce qui marche pour un freelance ne va pas forcément marcher pour un autre freelance car chaque freelance à son feeling, sa personnalité, son envie… Et il faut aimer et être à l’aise avec la méthode.

Ces techniques sont les mêmes que vous soyez en portage salarial, auto entreprise, entreprise individuelle, société (SASU, SARL, EURL…).

Vous l’aurez compris, trouver des clients quand on est freelance ou auto entrepreneur est essentiel car personne ne vous les donnent. Il faut faire des actions marketing afin d’améliorer votre notoriété, votre visibilité, votre image,… On parle d’Inbound Marketing notamment.